Quoi de neuf ?

« Rendez-nous le diamant »

Le 9 mars 2016

« Rendez-nous le diamant »

En 1849, à Lahore, une ville du Pakistan, un jeune prince donnait le Koh-i-Noor aux colonisateurs anglais. Ce diamant, dont l’estimation du prix avoisine les 13 millions d’euros, est aujourd’hui réclamé par un avocat et artiste anglo-pakistanais. Pour lui, la reine Elizabeth II doit rendre le Koh-i-Noor au Pakistan : il a été pris par la force par les Britanniques aux dirigeants de l’époque : « Se l’accaparer était un acte individuel illégal, qui n’est justifié par aucune loi ni éthique. Un tort est un tort. Il ne devient pas légal ni juste avec le passage du temps », écrit-il dans sa requête. L’Inde, grande rivale du Pakistan, a, par le passé, également réclamé cette pierre. Des personnalités indiennes n’hésitant pas, fin 2015, à entreprendre le voyage jusque Londres pour étudier une action en justice. Pour David Cameron, Premier ministre britannique, l’affaire a déjà été entendue et réglée : « Le diamant ne bougera pas du Royaume-Uni ».

Commentaires

Il n'y a encore aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir!

  • Je confirme mon accord aux conditions d'utilisation relatives au site Questions-Justice.