Quoi de neuf ?

Sud-Presse : invasion de plaintes au Conseil de déontologie journalistique (CDJ)

Le 4 avril 2016

Sud-Presse : invasion de plaintes au Conseil de déontologie journalistique (CDJ)

Le 24 février dernier, les journaux du groupe Sud-Presse (La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, La Capitale) ouvrait leur Une avec le titre « Invasion de migrants. La Côte belge menacée ! ». Ce titre est loin, très loin de refléter la réalité et il a des relents, des parfums alarmistes, racistes. Réaction de quelques 850 citoyens : dépôt d’une plainte auprès du Conseil de déontologie journalistique, le CDJ. Le travail de ce conseil ? Aider à l’autorégulation de la presse, ou de manière plus claire, dire, après coup ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas. C’est autant vrai pour les journalistes, des éditeurs de presse. La question est de savoir si l’autorégulation est suffisante. Pour André Linard, secrétaire général ou responsable de ce conseil, cela ne peut pas aller plus loin : « Nous agissons sur la notoriété du journaliste ou du média. Ce dernier doit par exemple faire paraître un texte, écrit par nos soins, qui présente la décision du CDJ. Au-delà, nous n’envisageons donc pas de sanctions financières ou matérielles. D’autres instances, qui ont un autre type de pouvoir, peuvent par contre prendre le relais ». On pourrait par exemple sanctionner financièrement le groupe de presse et diminuer les aides qu’il reçoit de l’État.

Source : LaLibre.be

Commentaires

Il n'y a encore aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir!

  • Je confirme mon accord aux conditions d'utilisation relatives au site Questions-Justice.