Quoi de neuf ?

TPIY : l’ultranationaliste Šešelj est acquitté

Le 3 mai 2016

TPIY : l'ultranationaliste Šešelj est acquitté

Vojislav Šešelj est un homme politique serbe. Dans les années ‘90, il était président du Parti radical, un parti d’extrême-droite. En 2003, il se rend au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY). Ce tribunal est chargé de retrouver et de juger les personnes ayant commis de graves violations au droit international durant les différentes guerres de Yougoslavie entre 1991 et 1999. Il est accusé d’avoir recruté, formé, financé des miliciens serbes qui ont commis des massacres, d’avoir tenu des propos incitant à la violence, à la persécution de civils et au crime, d’avoir participé à l’élaboration de l’assaut de plusieurs villes en Bosnie et à l’expulsion de leurs habitants non-serbes.
En 2012, une peine de 28 ans de prison est requise contre lui par le procureur pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre.
Deux ans plus, en 2014, malade, il est libéré pour raison humanitaire alors que le jugement n’a toujours pas été prononcé. Ce 31 mars 2016, le TPIY l’a acquitté : bien que des crimes aient été commis, Šešelj n’était pas le « chef hiérarchique » des milices de son parti, placées sous le contrôle de l’armée régulière, et ne peut donc pas être « pénalement responsable » de leurs actes. Le dossier de l’accusation est basé sur « des confusions, des imprécisions et des ambigüités », ont ajouté les juges, accusant le bureau du procureur d’avoir eu une approche « maximaliste et fourre-tout ».
Pour le Belge Serge Brammertz, procureur du tribunal, « De nombreuses victimes et communautés seront déçues par ce jugement [...]. Nous allons examiner le raisonnement des juges et déterminer s’il y a lieu d’interjeter appel. Ce n’est pas la première fois que nous recevons un jugement surprise ». Même son de cloche pour Tihomir Oreskovic, Premier ministre croate : « Šešelj est l’auteur du mal et qui n’a montré aucun remord, ni à l’époque, ni aujourd’hui ».
La conclusion est inquiétante : ce 24 avril 2016, Šešelj a occupé la case de tête pour les élections législatives.

Commentaires

Il n'y a encore aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir!

  • Je confirme mon accord aux conditions d'utilisation relatives au site Questions-Justice.