Quoi de neuf ?

Terrorisme : procès suspendu, la sécurité refuse de travailler après 16 h

Le 6 juin 2016

Terrorisme : procès suspendu, la sécurité refuse de travailler après 16 h

C’est ce lundi qu’a commencé le procès de la filière terroriste de Verviers. Démantelée en janvier 2015, elle s’apprêtait alors à frapper sur le territoire belge. Alors que le procès était bien engagé, qu’on y parlait du travail de la cellule terroriste de Verviers, de la préparation d’une bombe, ... les débats se sont interrompus à 15.30 h en raison du départ des agents de sécurité. Un des agents a expliqué à l’agence Belga que, « Si nous restons au-delà de 16 heures, c’est du volontariat ». Le président de la 70e chambre du tribunal correctionnel, Pierre Hendrickx, confirme que, selon le statut des agents de sécurité, il n’est pas possible de travailler au-delà de la tranche horaire 8.00-16.00 h. Un rien excédé, il précise que les situations de ce type n’arrivent qu’avec des procès médiatiques.

Source : Lesoir.be

Commentaires

Il n'y a encore aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir!

  • Je confirme mon accord aux conditions d'utilisation relatives au site Questions-Justice.